Roqya: DJINN DANS LE CORPS

 

 
705073001447412347 L’Imam Ibn Taymiya rahimu Allah donne plusieurs raisons qui pourraient justifier l’infiltration d’un djinn dans le corps humain.
Selon lui, les djinns peuvent y entrer s’ils éprouvent un amour passionnel pour l’être humain. Il ajoute que dans ce cas, qu’il est même possible que le djinn et l’être humain aient des relations sexuelles et donnent naissance à des enfants. 

 L’Imam ajoute que les djinns peuvent aussi se venger si l’être humain leur a causé un quelconque tort comme le fait de leur jeter de l’eau chaude, de leur uriner dessus ou de tuer l’un d’entre eux que ce soit volontaire ou pas. Or, les djinns étant ignorants et injustes, ils se vengent généralement plus que nécessaire. 

Mais il peut arriver que les djinns, par simple injustice, s’attaquent gratuitement à un être humain et entrent en lui. Mais l’expérience nous montre que ce cas ne peut avoir lieu que lorsque l’homme se trouve dans certains états précis : 
 
  • dans un état de violente colère 
  • dans un état de forte peur 
  • lorsqu’il s’adonne à la convoitise 
  • lorsqu’il est dans un état de grande distraction et d’inattention 
Comment y pénètrent-ils ? Où se placent-ils préférentiellement ? 
Le djinn est un vent et le corps humain du fait de sa constitution permet au djinn de s’y installer. La preuve que le djinn est un vent est affirmée par le verset suivant : « et Il a créé les djinns de la flamme d’un feu sans fumée » (Sourate 55 verset 15).
Ibn ‘Abbas dit que les djinns ont été créés à partir de l’extrémité de la flamme c’est à dire du souffle chaud qui s’en échappe. Lorsque le djinn est entré dans le corps, il se dirige préférentiellement vers le cerveau afin qu’il puisse commander chaque membre de « son hôte. »


Les différents types de « toucher » 
  • Le toucher total : le djinn a pris possession de la totalité du corps. Il dirige totalement le malade et peut même parler par sa bouche. Dans ce cas, le malade que l’on frappe est totalement insensible à la douleur. 
  •  Le toucher ponctuel: le djinn est placé dans une partie seulement du corps comme le bras, la jambe… (on ressent une douleur persistante) 
  • Le toucher permanent : le djinn est dans le corps de l’individu sans se manifester. (on ne le sent pas du tout malgré sa présence) 
  •  Le toucher extérieur : le djinn est à l’extérieur du corps et cherche à y pénétrer. (vent, chatouillements…)
on peut rappeler que dans la langue arabe, l’expression « l’homme a été touché » signifie « l’homme est possédé ».

Des preuves issues de la Sunna :

Les preuves issues de la Sunna sont aussi nombreuses. On pourrait se contenter de rappeler le récit rapporté par At-Tabarani:
Un enfant touché par un djinn fut amené au Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) pour qu’il invoque Allah (exalté soit il) en sa faveur. Le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) demanda à voir l’enfant. Il prit alors l’enfant et frappa son dos de sa main en disant : « Sors ennemi de Dieu, sors ennemi de Dieu. » Le visage de l’enfant retrouva alors son aspect initial. 
Nous pouvons tirer plusieurs enseignements de ce hadith : 

· le diable peut atteindre l’homme au point de le rendre fou, possédé.
· Ce type de possession peut se soigner par les coups.
· On a la preuve que le diable peut effectivement entrer dans le corps de l’enfant. En effet, le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) dit : « Sors, ennemi de Dieu » ; or, il ne peut y avoir de sortie s’il n’y a pas eu d’entrée au préalable.
· Plus la foi du soignant est élevée, plus la guérison est rapide. Le djinn prit peur sans même que le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) n’ait eu besoin de lire le Coran.

Signature 2

10 votes. Moyenne 3.20 sur 5.

Commentaires (2)

Troili
  • 1. Troili | Mer 08 août 2018
Besoin d'aide, je suis au bord du suicide
Nata
  • 2. Nata | Sam 07 juil 2018
Salam. Je voulais faire une roqya en toute urgence. A j’ai besoin d’aide.

Ajouter un commentaire